Foire aux questions

Il est parfaitement normal de douter. Il est tout aussi normal d’obtenir des réponses.

Nous vous offrons ici un résumé des questions les plus habituelles. Si vous avez besoin de plus amples d'informations, n'hésitez pas à nous contacter.

  • Puis-je demander une hypothèque sans économies ?

    Bien sûr. De plus, même si l’absence d’un apport d’entrée est une difficulté supplémentaire pour obtenir une hypothèque bon marché, la concession du prêt dépend également d’autres variables et il existe des solutions hypothécaires pour toutes les circonstances.

  • Qui me donne l’argent : vous ou la banque ?

    Nous ne sommes que des professionnels qui vous aidons à trouver la meilleure option de financement, l’hypothèque vous est concédée par la banque ou l’établissement financier correspondant.

  • De quels documents ai-je besoin ?

    Dans ces cas, les documents habituels sont : Carte d’identité, Rapport de Vie Professionnelle, Contrat de travail, Fiches de paie, Avis d’imposition, etc. À chaque étape, les conseilleurs de Creditoh! vous demanderont les documents nécessaires pour chaque étape de la gestion.

  • Pourquoi dois-je demander le service offert par Creditoh!

    Nous pouvons calmement étudier chez Creditoh! Parfois, vous avez simplement besoin de l’aide d’un professionnel. Dans ce cas, notre connaissance du marché financier ainsi que notre honnêteté et notre crédibilité gagnées au fil des années sont à vos côtés.

  • Comment savoir si mon hypothèque est bon marché ?

    En tenant compte du fait que chaque cas particulier détermine les conditions dans lesquelles une hypothèque est chère ou bon marché, de manière générale, une hypothèque bon marché :

    N’aura aucune commission ni aucun frais d’ouverture, d’étude ou de désistement.

    N’inclura aucune assurance supplémentaire, aucun plan de pension obligatoire ou autre produit financier qui ne nous intéresse pas (y compris les nommées à tort « assurances de taux d’intérêt »).

    N’inclura aucune clause empirant l’opération financière comme les clauses de plancher qui limitent le taux d’intérêt minimal appliqué par la banque.

    Plus le nombre de garanties supplémentaires exigées est petit, mieux ce sera. Une hypothèque ayant un taux d’intérêt plus important peut être préférée à une moins chère qui nous oblige à apporter des garants ou à hypothéquer un autre bien immeuble.

    Elle présentera des taux d’intérêt plus compétitifs. Pour le savoir, il faut analyser l’opération dans son ensemble, si possible avec une assistance professionnelle et lire attentivement l’offre contraignante et la version provisoire de l’acte quelques jours avant de signer devant notaire.

  • Comment savoir si l’hypothèque me sera concédée ?

    La concession d’un prêt hypothécaire est soumise à de nombreuses variables, parmi lesquelles on trouve la valeur du logement et son prix, l’établissement financier qui offre l’hypothèque, la situation économique et professionnelle des demandeurs et la possibilité d’apporter des garanties supplémentaires.

    Chez Creditoh!, nous analysons votre dossier de manière détaillée et nous recherchons sur le marché les meilleures solutions hypothécaires qui correspondent à vos circonstances d’épargne particulières.

  • Quels indices hypothécaires existe-t-il ?

    Les indices applicables aux prêts hypothécaires ont été modifiés en 2012 avec l’apparition de nouveaux indices comme l’IRS et la disparition d’autres comme l’IRPH de banques et caisses.

    Actuellement, les indices hypothécaires applicables sont les suivantes :

    Taux moyen des prêts hypothécaires à plus de trois ans pour l’acquisition de logement libre, concédés par l’ensemble des établissements de crédit en Espagne (IRPH).

    Taux moyen des prêts hypothécaires entre un et cinq ans pour l’acquisition de logement libre, concédés par l’ensemble des établissements de crédit de la zone euro.

    Taux de rendement interne sur le marché secondaire de la dette publique de durée comprise entre deux et six ans.

    Euribor à un an.

    Le swap de taux d’intérêt ou Interest Rate Swap (IRS) à cinq ans.

    Mibor, en vigueur pour les hypothèques souscrites avant janvier 2000.

  • Taux fixe ou taux variable ?

    Cela dépend des conditions offertes par l’établissement financier. En principe, l’idéal pour une famille est l’hypothèque à taux fixe puisque vous connaîtrez à l’avance le coût de l’hypothèque mais l’offre réduite et les exigences strictes de concession ont fait que la plupart des hypothèques signées soient à taux variable puisqu’elles offrent des situations futures à taux d’intérêt plus compétitifs que leurs concurrentes à taux fixe.

    C’est dans des cas comme celui-là que l’assistance professionnelle est fondamentale pour obtenir les meilleures conditions pour une hypothèque.

  • Une hypothèque implique-t-elle une économie en terme fiscal ?

    Les hypothèques n’exonèrent plus au moment de la déclaration d’imposition. Et tout porte à croire que la situation n’est pas prête de changer. À défaut d’avoir un attrait fiscal, le marché immobilier présente des prix d’achat intéressants.

  • Est-il obligatoire de souscrire des assurances avec une hypothèque ?

    La loi indique que nous devons disposer d’une assurance incendie et désigner la banque comme premier bénéficiaire. Mais elle ne nous oblige ni à souscrire une autre assurance ni à le faire avec la banque qui nous concède l’hypothèque.

    Or, les établissements financiers ont la liberté d’établir les exigences selon lesquelles ils concèdent un prêt hypothécaire dans certaines conditions et cela inclut souvent d’autres produits financiers comme des assurances, des cartes, etc.

    Encore une fois, il est nécessaire d’évaluer attentivement l’hypothèque et de l’acheter avec d’autres offres disponibles. Disposer des conseils d’un expert vous aidera à obtenir des hypothèques dans les meilleures conditions.

  • Et si je suis dans l’impossibilité de payer l’hypothèque ?

    Ne pas respecter les échéances hypothécaires implique des conséquences très graves. L’établissement financier peut entamer une procédure judiciaire qui peut terminer avec l’embargo de la propriété hypothéquée ainsi que des biens et revenus présents et futurs des intervenants de l’hypothèque.

    C’est pour cela que, si vous vous trouvez dans une situation où vous ne pouvez plus assumer l’hypothèque, il est important de ne pas se paralyser et de transmettre le dossier à un expert en la matière. Celui-ci étudiera la meilleure alternative pour la situation familiale et économique, fixera une stratégie d’épargne, sélectionnera les meilleures armes juridiques et marquera un objectif à atteindre.

  • À quoi faites-vous référence en parlant de premier logement ?

    Contrairement à ce que l’on peut penser, le premier logement est la propriété dans laquelle vous résidez de manière habituelle. Cela n’est donc pas compatible avec les résidences secondaires.

  • Puis-je avoir accès à une hypothèque si je suis intérimaire ?

    Oui, les contrats d’intérim (tout comme ceux liés à l’enseignement ou la santé) sont considérés comme stables par les établissements financiers. Ainsi, il existe de nombreuses possibilités de vous voir concéder une hypothèque.

  • Jusqu’à quel point l’estimation conditionne l’hypothèque ?

    La valeur estimée est fondamentale pour calculer le montant que nous concèdera l’établissement financier. Actuellement, la plupart des banques concèdent 80 % de la valeur estimée. Ainsi, plus la valeur est élevée, plus le montant qu’elles offrent est élevé.

    Chez Creditoh!, les estimations sont notre point fort, obtenant les valeurs adéquates qui s’adaptent au montant que vous avez besoin de demander.

  • Comment savoir si le logement est libre de charges ?

    Pour cela, il est nécessaire de demander l’Extrait Simple au registre. Ce document sera le document officiel qui nous indique les conditions dans lesquelles se trouve la propriété que nous souhaitons acquérir en consultant des données comme : qui sont les propriétaires, s’il existe une charge bancaire sur la maison ou non, sa surface réelle, etc.

    Avec Creditoh!, vous n’avez pas à vous soucier de toutes ces démarches documentaires car nos conseillers se chargent de tout le processus.

  • Quel est la durée recommandée pour l’hypothèque ?

    En Espagne, le délai maximal est de 40 ans mais cela dépend des circonstances personnelles. Il varie en fonction des facteurs suivants : si vous avez ou non des économies, si vous êtes proche de l’âge de la retraite, si vous devez assumer l’hypothèque seul ou accompagné, etc.

    Nous étudions votre dossier et nous vous proposons l’option qui vous va le mieux.

  • L’hypothèque est-elle un bien dont il est possible d’hériter ?

    Oui, nous héritons des bonnes choses mais également des charges bancaires. Aussi, si nous héritons d’une hypothèque, nous devrons assumer le paiement de celle-ci, sauf dans le cas où nous renonçons à l’héritage. L’idéal est de souscrire une assurance vie hypothécaire qui couvre la partie restante de l’hypothèque pour que nos descendants n’assument pas les charges.

  • Est-il possible de signer une hypothèque sans garants ?

    Cela dépend. Si votre situation personnelle est économiquement stable et que vous disposez d’un patrimoine qui vous cautionne, il est très probable que l’on ne vous exige pas de garant. Si, au contraire, vous n’avez pas les ressources suffisantes, hormis votre salaire, il est possible que la banque vous demande d’ajouter des garants à votre hypothèque.

  • L’hypothèque exige-t-elle un lien contraignant avec l’établissement bancaire ?

    Mise à part l’assurance incendie sur la propriété hypothéquée, la loi n’existe la souscription d’aucune autre assurance, mais, en général, les établissements financiers posent comme condition, pour la concession hypothécaire, la souscription de différents produits comme des assurances vie, habitation, plan de pensions, etc.

    Nos conseillers pourront négocier la meilleure alternative pour vous.

  • Pourquoi Creditoh! peut me faire économiser de l’argent pour l’hypothèque ?

    En tant que conseillers financiers, nous connaissons le secteur grâce à notre long parcours professionnel, de manière que nous sommes au courant de tout changement sur le marché ainsi que des nouveaux produits financiers qui sont créés. Nos accord avec les principaux établissements financiers nationaux nous permettent d’obtenir des conditions privilégiées pour votre hypothèque.

  • Combien peut me coûter le service que prête Creditoh!

    En principe, rien. Nous ne facturons nos tarifs qu’en cas de réussite. Cela signifie que vous aurez à assumer les coûts seulement si vous signez l’hypothèque. Nous vous accompagnerons tout au long du processus. Aussi bien l’étude initiale de votre situation que les différentes offres hypothécaires que nous vous proposons sont entièrement gratuites.

CALCULEZ DÈS MAINTENANT VOTRE HYPOTHÈQUE